LE BETON CELLULAIRE :

le béton cellulaire estléger, ce qui le rend plus maniable et lui donne la possibilité d'aller en étage. Bon isolant acoustique et thermique, sa mise en oeuvre est facile.
Pour réaliser une cloison , on utilise le bloc cellulaire en épaisseur 70 ou 100 (on ne peut en aucun cas utiliser le bloc cellulaire en épaisseur 50 en cloison).
La hauteur maximum pour une cloison de 70 est de 2,60 m et de 3,20 pour une cloison de 100.
Pour un carreau de 70, la pose de raidisseur (poteau bois ou autres) est nécessaire.
La distance horizontale maximum entre raidisseurs est de 5 mètres pour une surface maximale de 10 m2.
Pour un carreau de 100, la pose de raidisseur (poteau bois ou autres) est nécessaire. La distance horizontale maximum entre raidisseurs est de 6 mètres pour une surface maximale de 15 m2.
Dans un premier temps, avant la pose du premier rang, on doit vérifier le parfait niveau de l'assise.
Sur un sol béton parfaitement lisse, le premier rang sera collé directement sur le sol, le lit de colle sera tiré à la truelle crantée
Sur un sol béton irrégulier, une semelle de mortier, parfaitement lisse, sera réalisée avant la pose du premier rang.
Sur un sol en bois , une semelle bois sera fixée sur le sol avant la pose du premier rang.
Sur un sol carrelé, un U en plastique sera fixée sur le sol avant la pose du premier rang.
Le bloc cellulaire se découpe avec une scie à grosses dents et se façonne sans difficulté. Les carreaux sont assemblés à joints décalés avec un mortier colle.
Une pelle spéciale crantée et adaptée à l'épaisseur des carreaux est nécessaire pour déposer une couche de colle régulière.
Le premier carreau de départ, sera décalé de 5mm de la paroi verticale, il sera comblé par la suite avec de la mousse polyuréthane. Les derniers carreaux seront découpés à dimension moins 5mm de façon à interposer une bande résiliente.















Suite
Copyright © 2005 créé par EmCa