L' ÉCART DE FEU :

L'écart entre la paroi intérieure du conduit et un élément combustible, comme le bois de charpente, doit être au minimum de 16 cm , mais il sera seulement de 7 cm pour les bois de menuiserie telle qu' une huisserie de porte.
La réalisation d'un chevêtre est donc obligatoire pour un plancher bois (béton+ treillis).
Dans le cas d'une traversée de plancher béton et de toiture, une réservation doit âtre exécutée lors de la coulée des planchers.
Un espace de 15 mm au moins sera aménagé autour du conduit afin de lui permettre de se dilater.
Cet espace sera comblé par un matériau isolant et incombustible (laine de roche).

ISOLATION THERMIQUE DES CONDUITS :

La chaleur des parois du conduit, dans les parties habitables, pourrait endommager les revêtements muraux (papiers peints, peintures, faïences,...) et gêner les occupants.
La température de la surface ne devra pas excéder 50°.
Pour remédier à ce problème, on double et comble le vide entre le conduit et le doublage en utilisant un matériau isolant et incombustible de type bloc cellulaire.















Copyright © 2005 créé par EmCa