LE PUITS CANADIEN OU PROVENCAL :

Le puits canadien ou puits provençal apporte la fraîcheur dans les maisons l'été, en réduisant la température ambiante de 5 à 8 °, et devient un chauffage d'appoint l'hiver, permettant de diminuer sa consommation d'énergie, le tout avec une consommation électrique, du système, dérisoire.
Le système consiste à faire passer de l'air neuf , grâce à une entrée d'air placée à plus de 1,20 m de hauteur (entrée d'air possédant une grille anti- rongeur et filtration anti- odeur et anti- poussières ) dans des tuyaux enterrés à une profondeur de deux mètres ( température de la terre constante à partir de cette profondeur) et de d'utilisé l’inertie thermique du sol.
L'air froid, en hiver, est ainsi préchauffé lors du passage dans les tuyaux car le sol à cette profondeur est beaucoup plus chaud que l'air extérieur.
En été, le contraire se produit , le sol étant plus frais que l'air extérieur, l'air chaud est refroidit .

LA MISE EN OEUVRE :

Bien que l'utilisation de tuyaux en polyéthylène coûte plus cher qu'un tuyau P.V.C. classique , il permet néanmoins de respecter l'environnement.
D'un diamètre variable de 10 à 20 cm , sur une longueur de 25 à 50 mètres, ils seront posés à une profondeur de deux mètres, sur un sol stable, avec une pente de 2 % dans le sens du passage de l'air.
Cette pente permettra de récupérer l' eau , dû à la condensation de la vapeur d'eau de l'air, s'expliquant par la différence de température entre l'air extérieur et l'air intérieur (les condensats).
Les tuyaux ne seront pas enterrés près de la fondation, ni en  dessous la maison, afin d'éviter qu ils pompent la chaleur de la maison.
Ils seront séparés les uns des autres d'un minimum de 80 cm et reposeront sur un fond de fouille propre recouvert d'un lit de sable de 10 cm.
Les tuyaux seront recouvert de sable sur 10 centimètre au minimum avant de remblayer l'ensemble.L'entrée d' air sera positionnée à un endroit non pollué, en évitant son placement vers des vents dominants.















Suite
Copyright © 2005 créé par EmCa