LA POSE :

Il existe deux sortes de pose :
La pose scellée

Elle consiste à couler un mortier de 4 cm sur lequel on pose les carreaux.
La pose se réalise à l'avancement c'est-à-dire que le mortier sera posé au fur et à mesure qu'on avancera dans la pièce.
après la pose, soit avec un mortier ciment traditionnel soit avec un joint spécial déjà prêt en sac.

La pose collée

Elle consiste à utiliser un mortier colle déjà prêt en sac (à mélanger simplement avec de l'eau).
Dans ce cas, il faut que le sol soit parfaitement régulier car la colle ne peut couvrir les défauts(planéité du sol, trous,...) car il est impossible de la surcharger.
Dans le cas contraire, un ragréage de sol sera nécessaire (produit auto nivelant permettant de redresser un sol jusqu'à 10 mm, voir pour certain ragréage, reboucher ponctuellement les trous) avant de coller le carrelage.
Sur sol ancien (ancien carrelage, ancien béton,...), le carrelage pourra se coller directement sur le support (dans le cas d'un sol droit) sauf pour le bois, un primaire d'accrochage et un joint souple devront généralement être utilisés (peut varier selon le fournisseur de colle).
En étage, sur un plancher bois, un système d'étanchéité devra être également effectué ( plusieurs systèmes d'étanchéité sont proposé par les fournisseurs).
Pour les deux systèmes, pour effectuer le joint, on utilisera des croisillons plastiques pour un écartement régulier entre les carreaux (1,5 mm, 2 mm, 3mm ,...) afin d'obtenir une esthétique parfaite.
Les mortiers colles et les adhésifs prêts à l'emploi sont classés par le CSTBat, selon leurs performances. Les produits certifiés permettent aux utilisateurs de choisir la colle adapté aux différents supports et selon la nature du carreau.















Suite
Copyright © 2005 créé par EmCa